1964Je suis né en Octobre 1948 à Sofia.

C'est pour la première durant l'été de 1967 que je sentis mon être différent du mode de vie que je menais sans en être conscient. Soudain je me sentis désemparé et égaré dans un monde hétéroclite et incohérent.

Un an plus tard pendant l'été de 1968 je découvris fortuitement trois livres qui transformèrent dorénavant mon attitude face à la vie. En passant devant l'une des rares librairies religieuses orthodoxes durant l'époque du communisme à Sofia j'aperçus sur la devanture un exemplaire du Nouveau Testament. Je crois que c'était le dernier exemplaire car il fut pris de la l'étalage pour m'être remis.

J'en entamais spontanément et sans idées préconçues la lecture comme on lirait un livre trouvé par hasard dont on ne connaitrait pas l'auteur auparavant. Je fus fort impressionné par de nombreuses paroles de Jésus et sans aucun effort de ma part elles restèrent à jamais gravées dans mon esprit. Bien que je les aie rarement relues depuis elles demeurent toujours vivantes en mon for intérieur.

Un autre événement spirituel d'importance dans ma vie était la lecture du livre de Sir Edwin Arnold La Lumière de l'Asie (1879) mal traduit en bulgare, 2004comportant de nombreuses erreurs et des omissions graves. En dépit de tous les défauts de la traduction le message de Bouddha me parvint. Mais tandis que les paroles de Jésus avaient profondément touché mon cœur et y avaient fait leur demeure l'enseignement de Bouddha fascina avant tout mon esprit et s'avéra être ma boussole intime la plus fiable dans la vie depuis.

Le dernier événement spirituel important de cette année 1968 qui fut cruciale pour moi survint à la fin du mois d'août. Un soir l'une de mes nouvelles connaissances aléatoires mis à ma disposition trois petits livres reliés en un volume que j'avais à parcourir jusqu'à midi du lendemain. Ainsi le hasard voulut que je lise tout d'une traite la trilogie du grand maître spirituel allemand Bô Yin Râ (1876-1943) ce furent Le Livre du Dieu Vivant, Le Livre de l'Au-delà et Le Livre de l'Homme.

 

En somme je ne pus saisir que très peu de ce que j'avais lu mais néanmoins je me sentis attiré comme par un aimant par la pensée limpide, précise et profonde de l'auteur de la trilogie et par le contenu qui ravirent mon âme d'une manière toute mystérieuse. 2006Un mois plus tard je découvrais Le Livre du Dieu Vivant dans la Bibliothèque de l'Université de Sofia et c'est en entier que je recopiais le livre. Nul autre livre n'eût droit à un tel égard de ma part - ni avant, ni après.

C'est dans les ouvrages de Bô Yin Râ et par la suite dans ses peintures que je découvris le goût authentique de l'éternité et de l'infini que je cherchais en vain par le passé.

Il s'avéra être l'unique maître spirituel contemporain de la "sagesse cosmique" que je connaisse qui prend en considération le fait que notre planète est loin d'être le seul "berceau de la vie intelligente» dans l'Univers physique et aussi que l'objectif ultime de l'esprit humain individuel recèle infiniment plus loin et plus haut que l'imagination la plus hardie pourrait l'imaginer.

En Décembre 1979 de façon tout à fait inopinée et pour un très bref moment je me suis retrouvé "hors du temps" - dans l'Éternité. Peu à peu cette expérience est devenue un centre insigne de ma conscience intérieure ainsi que l'un des critères pour distinguer la vraie et authentique spiritualité de ses nombreuses contrefaçons.

Depuis j'ai commençais à étudier intensément les doctrines spirituelles relatives au chemin de l'homme vers l'éveil spirituel les plus variées. Mais ce n'est cependant que récemment il y a environ un an ou un an et demi que j'ai atteint la maturité intérieure. Ce n'est nullement dû à mes propres mérites et je ne suis donc pas en mesure de proposer une méthode particulière pour accélérer la maturation intérieure.

À présent j'ai atteint la sérénité et je ne suis pressé pour nulle part. Je n'éprouve aucun besoin de parvenir à l'éveil ni à être sauvé par qui que ce soit.

2007Je suis tout à fait disposé et ce dès demain à affronter avec bienveillance et en toute confiance la mort car j'ai la pleine conscience que la mort est un fait naturel et inévitable, puisqu'elle constitue un élément de l'ordre éternel et sage de la nature.

Je suis pleinement conscient de n'être qu'au tout début de la Grande Voie, mais j'ai également la certitude d'avoir "pénétrer dans le torrent". J'ai comme le sentiment d'être monté à bord d'un train invisible qui m'emporte à toute vitesse vers le Grand Inconnaissable.

C'est la raison pour laquelle j'ai décidé que le moment était venu de partager mon expérience personnelle intérieure avec tous ceux qui pourraient en bénéficier. Dans cet objectif j'ai pris la décision de présenter l'essentiel que j'aimerais partager dans un petit livre intitulé Au-delà du Temps.

Le livre est presque achevé, j'espère qu'il serait publié en bulgare vers la fin de 2013 et qu'il verrait le jour en anglais, français et russe en 2014.

Puisse ce livre ainsi que ce site parvienne à ceux à qui il est destiné et pour qui il fut écrit.